Qu’est-ce que le financement de litiges ?

Une technique de financement innovante fournissant une solution sans risque et sans coûts en cas d’absence de recouvrement.

Le financement de litiges est une méthode de financement pour introduire un litige

Le financement de litiges est un service proposé par un tiers (le financeur – Deminor) dans le but de prodiguer les ressources nécessaires à son client afin de poursuivre une demande judiciaire par un litige ou un arbitrage. Le financeur paie tous les frais de justice et ne perçoit aucune rémunération ou retour sur investissement sauf si le dossier est un succès et que le demandeur obtient un dédommagement. Dans ce cas, le financeur reçoit une partie des recettes. Si le dossier n’est pas fructueux, le financeur perd son investissement et rien ne lui sera payé par le demandeur. En fonction des lois applicables dans certaines juridictions, Deminor en sa qualité de financeur pourra également offrir des services de gestion et support en plus du financement du litige.

Conditions du financement

Le financement du litige ne sera possible que pour autant que le financeur est convaincu que les éléments suivant sont réunis :

  • Un fondement de l’action solide
  • Une stratégie d’exécution effective
  • Une perspective de recouvrement raisonnable
  • Un profit raisonnable pour le financeur en comparaison aux risques encourus

Deminor n’applique pas de seuil minimum. La réalisation d’une due diligence détaillée est essentielle à la réussite d’un dossier de financement. L’exercice de due diligence réalisé par Deminor est effectué en deux étapes. Pour plus d’informations veuillez consulter la page Comment cela fontionne.

Quels coûts sont couverts par le financement de Deminor ?

Le financement par Deminor couvre tous les frais et coûts en lien avec la procédure judiciaire. Ces frais et coûts seront payés par Deminor directement au prestataire ou à la cour afin que le client ne doive subir aucun frais durant toute la procédure judiciaire.

Le financement par Deminor couvre en général les coûts suivants :

  • Honoraires d’avocats
  • Honoraires d’experts
  • Frais de greffe
  • Honoraires de l’institut d’arbitrage et des arbitres
  • Traductions, déplacements et autres dépenses similaires
  • Garantie financière (si applicable)
  • Frais de la partie adverse (en cas de perte)

Types de demandes

Aucun type de demande n’est exclu des bénéfices d’un financement. Pour autant que Deminor considère que le dossier a des chances de succès, que sa valeur peut être objectivement évaluée et que les parties peuvent se mettre d’accord sur la manière de fonctionner, le financeur peut proposer ses services pour presque tous les types de litiges. Les dossiers les plus fréquents concernent une rupture de contrat, une violation de droit de propriété intellectuelle, des demandes en matière d’assurance, des demandes à la suite d’une opération M&A, un délit civil et des conflits entre associés.

 

  • Non-respect d’un contrat
  • Demandes en matière de droit des sociétés (litiges d’actionnaires et post transactionnels)
  • Dossiers antitrust (individuels ou collectifs)
  • Pertes sur produits financiers
  • Litiges en matière d’assurance
  • Litiges en propriété intellectuelle (non-respect d’un brevet)
  • Actions en responsabilité civile (pertes suite à des comportements répréhensibles)

Contactez un de nos experts

Nous effectuerons un premier examen rapide de votre demande.

Voulez-vous en savoir plus sur le Financement de litiges?

Pourquoi est-ce qu’une société ferait appel au financement par des tiers pour ses litiges ou arbitrages ? Est-ce que cela fonctionne pour tout type de demande ? Comment cela fonctionne et quelles sont les étapes à suivre entre l’examen du dossier et la clôture du financement ? Ces questions ainsi que beaucoup d’autres sont examinées dans notre e-book sur le Financement de litiges.

Télécharger l'e-book

ebook-litigation-funding

 

Lecture supplémentaire

Goods1_colour

Case study 1

An Italian company Vengari SpA set up a joint venture (‘JV’) with French company Gonier SA for the production of goods in a special common segment ...

Lire la suite
Pipeline_oil

Case study 2

The trustee (‘Trustee’) of a Dutch company Nedoil NV (in bankruptcy), which was active in the production of equipment for the oil and gas sector, w...

Lire la suite