search icon Hamburger icon Times icon Caret Down icon Quote Left icon Facebook icon Linkedin icon Linkedin icon box twitter icon Google plus icon Youtube icon Angle Left Icon Angle Right Icon Download Icon Hubspot Icon Align Justify Icon Angle Down Icon home Icon check Icon check Icon

Pertes sur investissement(s)

Porsche fr_FR

Les actions de Porsche ont chuté de plus de 30% lors de l’annonce par VW de l’installation de “dispositifs d’invalidation” (“defeat device”) sur ses véhicules.
SHARE

Porsche Holding SE (« Porsche ») est une société cotée détenant la majorité (52,2%) des actions de Volkswagen AG (“VW”). Les actions de Porsche ont chuté de plus de 30% lors de l’annonce par VW de l’installation de “dispositifs d’invalidation” (“defeat device”) sur ses véhicules. Ceux-ci avaient pour but de fausser les tests d’émissions réalisés sur ses modèles.

Fin décembre 2018, un groupe d’investisseurs conseillés et assistés par Deminor Recovery Services a enregistré ses demandes contre Porsche dans le cadre d’une procédure-pilote (« KapMuG ») déjà en cours devant la Haute Cour Régionale de Braunschweig où VW et Porsche sont les parties défenderesses. Deminor a conseillé aux demandeurs d’enregistrer leurs demandes au travers de la procédure KapMuG plutôt que d’introduire une nouvelle procédure étant donné que des questions clés de procédure et de fond demeurent incertaines.

La Cour de Braunschweig décidera de la responsabilité de VW et Porsche en ce qui concerne les points convergents entre les deux défendeurs mais ne se positionnera pas sur les questions concernant Porsche uniquement. Ceci comprend notamment les questions de savoir si une société holding comme Porsche a l’obligation de divulguer au marché des informations concernant une société dans laquelle elle détient une participation (comme VW) et si le fait que Martin Winterkorn avait connaissance de l’utilisation des defeat devices en qualité de CEO de VW a affecté ses fonctions en tant que CEO et membre du conseil d’administration de Porsche malgré ses obligations de confidentialité vis-à-vis de VW. Ces questions seront examinées dans une seconde procédure-pilote contre Porsche devant la Haute Cour Régionale de Stuttgart après que la procédure devant la Cour Régionale de Braunschweig aura été clôturée. La Cour Suprême Fédérale d’Allemagne devra probablement se prononcer sur la question de savoir si cette « double procédure » est conforme au droit judiciaire allemand étant donné qu’il n’y a pas de précédent.

L’enregistrement des demandes a permis de suspendre la prescription. Les investisseurs pourront introduire une procédure contre Porsche lorsque les incertitudes seront levées.

Nom de la société

Porsche Automobil Holding SE
Allemagne

Ticker Bloomberg

PAH3:GR

Ticker Reuters

PSHG_p.DE

ISIN

DE000PAH0038

Période de référence

01/01/2009 – 31/12/2015

Lancement du dossier

Décembre 2018

Personne de contact

✉️ Edouard Fremault

✉️ Jasmin Hansohm

✉️ Julie Bredée

Lectures complémentaires

Volkswagen

Volkswagen

Le groupe Volkswagen (« VW »), dont le siège social se trouve à Wolfsburg en Allemagne, est l’un des leaders mondiaux de la construction automobile ...

Lire la suite
OW Bunker

OW Bunker

OW Bunker est une société danoise, fournisseur de carburant pour bateaux dont les actions ont été introduites sur la bourse de Copenhague (NASDAQ OMX ...

Lire la suite
Newsletter