search icon Hamburger icon Times icon Caret Down icon Quote Left icon Facebook icon Linkedin icon Linkedin icon box twitter icon Google plus icon Youtube icon Angle Left Icon Angle Right Icon Download Icon Hubspot Icon Align Justify Icon Angle Down Icon home Icon check Icon check Icon

Test-Achats et Deminor unissent les forces fr

SHARE

Dans un tout premier temps, les deux organisations adressent aujourd'hui et ensemble une lettre ouverte à la direction de Fortis afin que celle-ci convoque aussi vite que possible une assemblée générale extraordinaire. Dans cette lettre, toute une série de questions et demandes de précisions sont formulées, les deux organisations demandent qu'il y soit répondu à l'occasion de cette assemblée générale et qu'un vote soit exprimé sur la confiance dans le management.

Ces derniers jours, Test-Achats et ses spécialistes de Budget Hebdo ont reçu bon nombre d'appels et de demandes de ses membres par rapport à la récente augmentation de capital et à la chute du cours qui s'en est suivie.

Par la suite, Test Achats a fait appel à Deminor pour analyser la position des investisseurs de Fortis et pour conseiller d'éventuelles mesures à prendre pour préserver les droits et intérêts des investisseurs de Fortis. De son côté, Deminor a aussi été contacté par des investisseurs privés mais aussi institutionnels.

D'une première analyse, il s'avère que la direction de Fortis a communiqué de manière lacunaire avec les investisseurs. Cette communication défaillante a donné lieu à une rupture de confiance entre Fortis et bon nombre de ses investisseurs et à une chute vertigineuse du cours de l'action. Il n'est d'ailleurs toujours pas clair pourquoi l'augmentation de capital du 26 juin dernier a exclu le droit de préemption des investisseurs actuels. Le démarchage de tout nouveaux investisseurs étrangers pour une opération avec une telle décote est une véritable gifle pour les nombreux actionnaires fidèles qui, ces derniers mois, ont maintenu leur confiance en Fortis et ont même souscrit des titres à des conditions nettement moins avantageuses et surtout sur base de promesses qui, quelques mois, voire quelques semaines plus tard, étaient reniées.

Poursuivant l'examen du dossier, Test-Achats et Deminor ont décidé d'adresser une lettre ouverte à messieurs Lippens et Votron (en annexe) avec la demande expresse de donner un certain nombre d'éclaircissements et, dans un premier stade, de faire en sorte de lever les doutes actuels afin d'atténuer l'insécurité à laquelle sont confrontés les investisseurs.

Le lieu le plus approprié pour rencontrer les attentes et le manque de confiance des investisseurs est une assemblée générale extraordinaire des actionnaires. A cette occasion, les investisseurs pourront exprimer leur confiance à l'égard du management de Fortis.

Test-Achats et Deminor offrent l'opportunité à partir d'aujourd'hui aux investisseurs de se faire connaître et de s'inscrire sur les sites respectifs des deux organisations (www.test-achats.be et www.deminor.be). Ils recevront ainsi des informations sur les éventuelles actions à venir en fonction de l'évolution de l'examen du dossier. Cette inscription se fait à ce stade-ci de manière purement volontaire.

Test-Achats et Deminor examinent en ce moment toutes les actions possibles, sans distinction en vue de préserver les intérêts des investisseurs et en vue du maintien et de la création d'une valeur d'investissement durable. Des mesures destinées à obtenir une indemnisation seront également envisagées sur base d'une analyse plus approfondie de la position particulière de chaque catégorie d'investisseurs. Mais, en tout cas, la recherche de la confiance dans le management reste l'objectif premier.

 

Personnes de contact :

Erik Bomans
Jan Bleyen

Tel. +32-2-674.71.10

 

Deminor DRS

Écrit le 30 juil. 2008 par

Deminor DRS

Lectures complémentaires

Newsletter

Test-Achats et Deminor : Nouvelle lettre ouverte à Fortis

Test-Achats et Deminor : Nouvelle lettre ouverte à Fortis

Depuis l'opération du 26 juin, Fortis se tait, nonobstant les demandes incessantes des investisseurs pour plus de clarté. Nous avons pris ...

Lire la suite