Dossiers de Recouvrement de Pertes liées à des Investissements

Arco

Sociétés

Arcopar , Arcofin , Arcoplus

Belgique

Lancement du dossier

Novembre 2012

Dossier Arco

ARCO Group est un holding coopératif dont les actions du groupe franco-belge Dexia étaient le principal actif financier. En 2011, la banque Dexia est divisée en deux : d’une part, une bonne banque, et d’autre part, une mauvaise banque. Cette décision avait pour but de sauver les actifs sains et d’isoler les actifs dangereux, ce qui a entrainé une perte de valeur quasi-totale des actions Dexia. Par conséquence, ARCO a été mis en liquidation volontaire, ce qui a mené à la suspension du rachat des actions de la coopérative ARCO. La faillite d’ARCO a causé une perte totale des investissements pour les actionnaires de la coopératives ARCO Group.

Deminor a été mandaté par un groupe de plus de 2 400 actionnaires du holding ARCO Group. Sur base de son analyse de la situation historique, économique et légale de ARCO Group, Deminor estime que les actionnaires de ARCO n’avaient pas été informés correctement quant à la nature et aux risques de leurs investissements.

Suite à ces analyses, plusieurs procédures ont été lancées contre ARCO Group, la banque Belfius, Madame Francine Swiggers (ancienne directrice générale d’ARCO), et l’Etat belge. L’Etat belge a également annoncé sa volonté d’indemniser les actionnaires d’ARCO.