search icon Hamburger icon Times icon Caret Down icon Quote Left icon Facebook icon Linkedin icon Linkedin icon box twitter icon Google plus icon Youtube icon Angle Left Icon Angle Right Icon Download Icon Hubspot Icon Align Justify Icon Angle Down Icon home Icon check Icon check Icon

Olympus

2016, Japon

Les clients de Deminor ont conclu un accord à l’amiable devant le Tribunal de Tokyo le 26 décembre 2016 dans le dossier Olympus, au terme duquel ...

2016, Japon

Les clients de Deminor ont conclu un accord à l’amiable devant le Tribunal de Tokyo le 26 décembre 2016 dans le dossier Olympus, au terme duquel ils récupéreront 45% des pertes subies pour lesquelles ils ont réclamé en justice une indemnisation. Un groupe de plus de 60 investisseurs institutionnels, fédérés par Deminor, réclamait des dommages et intérêts pour les pertes subies suite à la révélation en 2011 de pratiques frauduleuses, qui se sont déroulées pendant plus de 10 ans au sein d’Olympus. Le cours de bourse a perdu plus de la moitié de sa valeur suite à l’annonce d’irrégularités comptables. Au moment du paiement, cet accord représentera le recouvrement le plus élevé obtenu à ce jour par des investisseurs non-japonais, par rapport au montant de leurs demandes judiciaires, dans le cadre des litiges réglés jusqu’à présent par OIympus.

Madoff Victim Fund

2017, Etats-Unis

Deminor a déposé des créances auprès du Madoff Victim Fund pour plus de 4.000 investisseurs qui avaient perdu plus de 200 millions de dollar...

2017, Etats-Unis

Deminor a déposé des créances auprès du Madoff Victim Fund pour plus de 4.000 investisseurs qui avaient perdu plus de 200 millions de dollars américains suite à l’opération pyramidale illégale (‘Ponzi scheme’) de Bernard Madoff. Le Madoff Victim Fund avait été créé par le ministère de la justice américaine afin d’indemniser les victimes de la fraude Madoff. Pour que leurs créances soient acceptées, les investisseurs devaient prouver la chaine d’investissement entre eux-mêmes et Bernard Madoff. Ce processus a pris plus de 4 ans et les premières compensations ont été finalement payées fin 2017.

Zhaopin

2018, Iles Caïmans

Deminor a conseillé des actionnaires de Zhaopin, un opérateur de plateformes de recrutement en ligne actif en Chine, au sujet d’une fusion...

2018, Iles Caïmans

Deminor a conseillé des actionnaires de Zhaopin, un opérateur de plateformes de recrutement en ligne actif en Chine, au sujet d’une fusion proposée par son actionnaire de contrôle SEEK International Investments Pty Ltd. Zhaopin a son siège opérationnel à Beijing, Chine.  Les actions de la société sont admises à la cote de New York en tant que American Depositary Shares et son siège social se situe dans les Iles Caïmans. Suite à la fusion, les clients de Deminor ont été forcés d’offrir leurs actions contre un paiement en espèces. Les clients de Deminor estimaient que le prix offert n’était pas équitable. En conséquence, ils ont entrepris une démarche judiciaire auprès des tribunaux des Iles Caïmans, où Zhaopin a son siège social, afin que ces derniers déterminent le prix équitable des actions. En 2018, un accord à l’amiable a été trouvé.

Herald Lux

2017, Luxembourg

Deminor a conseillé et représenté plus de 800 investisseurs dans le fonds d’investissement luxembourgeois Herald Lux SICAV, mis en liquidati...

2017, Luxembourg

Deminor a conseillé et représenté plus de 800 investisseurs dans le fonds d’investissement luxembourgeois Herald Lux SICAV, mis en liquidation après que le courtier new-yorkais Bernard Madoff ait admis l’existence d’une opération pyramidale illégale (‘Ponzi scheme’). Herald Lux avait confié la gestion de la quasi-totalité de ses actifs à Bernard Madoff. Les clients de Deminor ont assigné Herald Lux et sa banque dépositaire HSBC Security Services. En 2017, toutes les parties à la procédure ont conclu un accord à l’amiable. Cet accord ainsi que d’autres règlements conclus entre les liquidateurs de Herald Lux SICAV et les curateurs de la faillite de Bernard Madoff Investment Securities LLC permettront aux investisseurs dans Herald Lux de récupérer une partie substantielle de leurs pertes.

Newsletter

Fondiaria

2017, Italie

Un groupe d’anciens actionnaires minoritaires institutionnels et privés de La Fondiaria Assicurazioni (“Fondiaria”), conseillés et assistés par ...

2017, Italie

Un groupe d’anciens actionnaires minoritaires institutionnels et privés de La Fondiaria Assicurazioni (“Fondiaria”), conseillés et assistés par Deminor ont conclu un accord transactionnel avec UnipolSai et Mediobanca. Les investisseurs réclamaient une indemnisation pour les pertes subies suite à l’acquisition de Fondiaria en 2002 par un consortium d’acheteurs (Mediobanca, SAI et Premafin). À la suite d’une longue bataille judiciaire devant la Cour de cassation, les clients de Deminor ont pu récupérer une partie substantielle des dommages et intérêts réclamés. Les conditions de l’accord transactionnel ne sont pas publiques.

Marionnaud

2015, France

Deminor a obtenu un jugement devant la cour d’appel de Paris pour ses clients ayant subi des pertes suite à des informations trompeuses. La cour...

2015, France

Deminor a obtenu un jugement devant la cour d’appel de Paris pour ses clients ayant subi des pertes suite à des informations trompeuses. La cour d’appel de Paris a octroyé des dommages et intérêts compris entre 50% et 80% de la perte.

Imtech

2015, Pays-Bas

Deminor a conclu un accord transactionnel avec Royal Imtech N.V. Deminor a représenté un groupe d’investisseurs ayant subi des pertes sur leur...

2015, Pays-Bas

Deminor a conclu un accord transactionnel avec Royal Imtech N.V. Deminor a représenté un groupe d’investisseurs ayant subi des pertes sur leur investissement en actions Imtech suite aux évènements annoncés par Imtech dans son communiqué de presse du 4 février 2013 et ses communiqués de presse ultérieurs. L’accord transactionnel se limite aux clients de Deminor. Les parties ont décidé de ne pas révéler les détails de l’accord transactionnel.