search icon Hamburger icon Times icon Caret Down icon Quote Left icon Facebook icon Linkedin icon Linkedin icon box twitter icon Google plus icon Youtube icon Angle Left Icon Angle Right Icon Download Icon Hubspot Icon Align Justify Icon Angle Down Icon home Icon check Icon check Icon

Pertes sur investissement(s)

Daimler fr_FR

Depuis mai 2018, l'autorité allemande des véhicules routiers ("KBA") a émis plusieurs ordres de rappel après avoir prétendu avoir découvert des dispositifs d’invalidation dans les véhicules Daimler.
SHARE

Daimler est une multinationale allemande du secteur automobile dont le siège est à Stuttgart. C'est le 13e constructeur automobile et le plus grand constructeur de camions au monde.

Dans une déclaration faite le 26 septembre 2015, quelques jours seulement après que le scandale du "Dieselgate" de VW ait été révélé, le PDG de Daimler, Dieter Zetsche, a déclaré publiquement qu'une "fonction qui limite les performances de traitement des émissions n'était pas utilisée dans les véhicules Mercedes-Benz". Cependant, depuis mai 2018, l'autorité allemande des véhicules routiers ("KBA") a émis plusieurs ordres de rappel après avoir prétendu avoir découvert des dispositifs d’invalidation dans les véhicules Daimler.

Daimler continue de nier que le logiciel identifié est un dispositif d’invalidation interdit et a choisi de faire appel des décisions de la KBA, mais dans le même temps, elle se conforme aux rappels et modifie le logiciel en cause. Des enquêtes sont en cours.

Daimler a également été condamné à une amende de 870 millions d'euros par le bureau du procureur de Stuttgart en septembre 2019 en relation avec la certification de véhicules diesel qui ne répondaient pas aux exigences réglementaires en termes d'émissions de NOx.

Le 22 janvier 2020, Daimler a émis son quatrième avertissement sur résultats en moins d'un an, déclarant que les bénéfices de 2019 seraient affectés par des frais judiciaires pouvant atteindre 1,5 milliard d'euros et que les bénéfices avant impôts baisseraient de 50 %, à 5,6 milliards d'euros.

Dans le même temps, des enquêtes sont également en cours aux États-Unis, où des mesures réglementaires ont déclenché le scandale du "Dieselgate" de Volkswagen en 2015, mais aucun résultat n'a encore été publié.

Deminor recommande aux clients d'enregistrer leurs demandes dans le cadre d’une procédure-pilote (« KapMuG ») à Stuttgart une fois que le représentant des investisseurs aura été nommé, probablement au cours du second semestre 2020. Cela aura pour effet de réduire le délai de prescription, tout en préservant la possibilité d'engager des poursuites lorsque de nouvelles preuves contre Daimler apparaîtront et que certaines des principales questions en suspens seront résolues. Les clients sont invités à s'inscrire auprès de Deminor avant le 31 juillet 2020.

Nom de la société

Daimler AG
Allemagne

Ticker Bloomberg

DAI:GR

Ticker Reuters

DAIGn.DE

ISIN

DE0007100000

Période concernée

10 juillet 2012 - 11 octobre 2019 (sous réserve de modification)

Date limite pour s'enregistrer

31 octobre 2020

Personnes de contact

✉️ Edouard Fremault

✉️ Felix von Zwehl

✉️ Jasmin Hansohm

Lectures complémentaires

Cartel des Camions

Cartel des Camions

Deminor invite les entreprises ayant acheté, loué ou pris en leasing des camions de poids moyen (de 6 à 16 tonnes) et lourd (de plus de 16 tonnes) à ...

Lire la suite
Cartel italien du carton ondulé

Cartel italien du carton ondulé

Le 17 juillet 2019, l’Autorité italienne de la Concurrence (« AIC ») (Autorità Garante della Concorrenza e del Mercato – “AGCM”) a finalisé une ...

Lire la suite
Newsletter