search icon Hamburger icon Times icon Caret Down icon Quote Left icon Facebook icon Linkedin icon Linkedin icon box twitter icon Google plus icon Youtube icon Angle Left Icon Angle Right Icon Download Icon Hubspot Icon Align Justify Icon Angle Down Icon home Icon check Icon check Icon

Test Achats et Deminor demandent une Commission d'enquête parlementaire fr

Les circonstances ayant conduit à la nationalisation de Fortis et à l’augmentation de capital de Dexia
SHARE

Le CEO de Fortis a reconnu ses erreurs, plus particulièrement celles en relation avec la reprise de ABN-AMRO. Malheureusement, de telles excuses ne changent plus rien à la situation chaotique actuelle et ne font pas avancer les choses.

Test Achats et Deminor ont indiqué plusieurs fois au management de Fortis la nécessité d'établir un plan d'action stratégique approfondi relatif à la bonne gouvernance et à la politique de solvabilité de la banque, pour rétablir la confiance. Dans une lettre envoyée à la CBFA mi-juillet 2008, Test Achats et D ont indiqué que les actionnaires risquaient de se retrouver devant le fait accompli si aucune mesure n'était prise pour renforcer le capital. Les conséquences sont maintenant connues et le management et le conseil d'administration de Fortis ont une grande responsabilité dans cette affaire. Mais le débat s'étend maintenant à la banque Dexia.

En même temps, un appel a été lancé vers la Commission Bancaire, Financière et Assurances (CBFA) pour renforcer son rôle, pour plus de contrôle, plus de surveillance et pour plus de transparence. Deminor et Test Achats constatent que les mécanismes de contrôle n'ont pas fonctionné. Aujourd'hui, on court d'une crise à l'autre. L'organisation des consommateurs et Deminor veulent voir plus loin que la seule période post-crise et veut éviter que de telles situations se reproduisent. Test Achats et Deminor exigent par conséquent la création d'une commission d'enquête parlementaire chargée de rechercher les circonstances qui ont conduit à la dite nationalisation de Fortis et à l'augmentation de capital de Dexia.

La création d'une commission d'enquête est justifiée par la nécessité d'avoir une vue d'ensemble sur les processus de décision des banques qui mènent à l'utilisation de produits hautement risqués dans la gestion de leurs actifs et à des acquisitions risquées ou in fine décevantes tant au niveau des coûts que des revenus générés. Ces décisions sont d'un impact considérable pour l'évolution de la solvabilité de ces banques.

Par ailleurs la complexification des produits dits « sans risques » vendus aux particuliers est devenue telle que les épargnants les achètent les yeux fermés sur la promesse de leur banquier de gain supérieur aux autres produits sans risque, avec les résultats que l'on connaît. Dans quelle mesure les banques peuvent-elle encore vendre des produits aussi complexes aux consommateurs, qu'elles ne peuvent elles-mêmes maîtriser, ni encore moins expliquer ? Comment améliorer la fonction de contrôle sur les banques ? Une autre grande question porte sur la révision des règles de gouvernance des banques à l'avenir pour gérer au mieux l'argent des épargnants.

Une telle commission devrait pouvoir s'entourer d'experts financiers et juridiques indépendants afin de l'armer pour accomplir ses tâches.

Pour des réponses concrètes aux questions les plus fréquemment posées, surfez sur www.test-achats.be ou www.budget-net.com

Personnes de contact:

Test Achats

M. Jean-Philippe Ducart (Porte-parole)
Mme. Fabienne Maes (Responsable BH/B&D)

Tel. + 32-542.33.27
Tel. +32-2-542.33.27

Deminor

Erik Bomans
Jan Bleyen

Tel. +32-2-674.71.10

 

Deminor DRS

Écrit le 30 sept. 2008 par

Deminor DRS

Lectures complémentaires

Newsletter

Deminor enquête sur BT Group plc (Angleterre)

Deminor enquête sur BT Group plc (Angleterre)

Le 24 janvier 2017, BT a publié une «Mise à jour sur l'enquête concernant les opérations italiennes de BT et les perspectives de BT Group». Dans ...

Lire la suite