search icon Hamburger icon Times icon Caret Down icon Quote Left icon Facebook icon Linkedin icon Linkedin icon box twitter icon Google plus icon Youtube icon Angle Left Icon Angle Right Icon Download Icon Hubspot Icon Align Justify Icon Angle Down Icon home Icon check Icon check Icon

Dossier Natixis: François Pérol ne répond plus! fr

SHARE

Après les avoir « fortement » sollicités pour leur vendre des actions Natixis, la BPCE se désintéresse désormais manifestement des sociétaires des Caisses d'Epargne et Banques Populaires ainsi que des actionnaires de Natixis.

Clairement, il y a des sujets qui dérangent:

La lettre de Deminor du 23 mars 2010 à François Pérol est restée sans réponse.
Et pourtant, son contenu aurait de quoi inquiéter les 7 millions de sociétaires des Banques Populaires et Caisses d'Epargne, actionnaires ultimes de la BPCE. En effet, la garantie accordée par la BPCE en août 2009 à la structure de cantonnement de Natixis (GAPC), pour garantir 35 milliards d'actifs pourris, revient à faire supporter à chacun d'entre eux un risque de près de 3.000 euros. Les sociétaires devenus pour beaucoup actionnaires de Natixis et ayant ainsi déjà perdu leur épargne, doivent désormais supporter en plus le poids de cette garantie. Le savent-ils? Probablement pas. C'est double peine pour eux!

La lettre de Deminor du 31 mars 2010 à François Pérol est également restée sans réponse.
Cette lettre met en avant l'importance des volumes échangés sur le titre Natixis dans les trois semaines qui ont précédé l'annonce de cette garantie. 10 fois la moyenne habituelle!
Quelle perspicacité pour ces acheteurs, à moins que ceux-ci n'aient disposé d'informations privilégiées? Le cours de l'action a augmenté de 68% dans les jours précédant l'annonce de la mise en place de la garantie et de + 150% au total en quelques semaines. Les petits actionnaires auraient apprécié de pouvoir en profiter aussi! Deminor attend toujours une réponse de la BPCE pour savoir qui a bien pu bénéficier de ces opérations.

La lettre du 16 novembre 2009 à François Pérol est également toujours restée sans réponse. Elle fait part des difficultés, voire de l'obstruction de certains réseaux des Banques Populaires et Caisses d'Epargne pour fournir aux actionnaires de Natixis les documents nécessaires pour faire valoir leurs droits en justice.

Personne de contact:
Fabrice Rémon
Deminor
15 rue Monsigny - 75002 Paris
Tel. : 01 56 69 10 00
fabrice.remon@deminor.fr

 

Deminor DRS

Écrit le 19 avr. 2010 par

Deminor DRS

Lectures complémentaires

Newsletter

Dossier Natixis

Dossier Natixis

Saisi par plus de 2 300 actionnaires de la société Natixis, le cabinet Deminor entend, avec l'aide du cabinet d'avocat retenu, engager une procédure ...

Lire la suite