search icon Hamburger icon Times icon Caret Down icon Quote Left icon Facebook icon Linkedin icon Linkedin icon box twitter icon Google plus icon Youtube icon Angle Left Icon Angle Right Icon Download Icon Hubspot Icon Align Justify Icon Angle Down Icon home Icon check Icon check Icon

Deminor envisage une action collective en vue de récupérer des dommages et intérêts pour les investisseurs Volkswagen fr

SHARE

Le 20 Septembre 2015, Volkswagen a admis publiquement avoir installé un «dispositif d'invalidation» (defeat devices) dans divers modèles de voitures vendues aux États-Unis à partir de 2009. Cette révélation a été suivie par une autre le 22 Septembre 2015, où l’on apprenait que le même dispositif avait été installé dans 11 millions de voitures à travers le monde. La société a déjà constitué une provision de 6,5 milliards d'euros pour couvrir les frais du scandale. Le montant total des amendes, rappels, et autres coûts liés directement et indirectement à cette affaire pourrait se révéler être beaucoup plus élevé. Depuis les révélations concernant le scandale des émissions, le prix de l'action Volkswagen a perdu environ 40%. Deminor a été contacté par divers clients à travers le monde en relation avec le scandale Volkswagen. Une enquête approfondie a été menée par Deminor.

Les documents officiels publiés par les autorités américaines montrent que VW était au courant à partir de mi-2014 que des enquêtes étaient en cours au sujet de ces émissions et que l'entreprise a reconnu les infractions le 3 Septembre 2015. En outre, un fournisseur a averti Volkswagen en 2007 que l’utilisation des dispositifs sur route était illégale, et un employé aurait selon la presse alerté la direction de VW en 2011 à propos de la manipulation des émissions. VW n’en a informé le marché que le 20 Septembre 2015. Deminor a mené une analyse approfondie de l'affaire en étroite coopération avec des avocats externes et a conclu qu'il y avait suffisamment de motifs pour que les investisseurs puissent réclamer à Volkswagen le remboursement des pertes subies en relation avec le scandale. Les investisseurs intéressés sont invités à prendre contact avec M. Bruno Wagner au bureau Deminor à Luxembourg (Bruno.wagner@deminor.com, +352 264 41 225) ou avec Mme Maria Cecilia Faget Brünner au bureau de Bruxelles (Cecilia.faget@deminor.com, +32 2 674 71 33). La date limite d'inscription est le 31 janvier 2016.

 

Deminor DRS

Écrit le 06 oct. 2015 par

Deminor DRS

Lectures complémentaires

Newsletter

Deminor sera présent à l’assemblée générale annuelle de Volkswagen AG

Deminor sera présent à l’assemblée générale annuelle de Volkswagen AG

Deminor, en tant qu’actionnaire de Volkswagen AG, assistera à l’assemblée générale qui se déroulera à Hanovre le 22 juin 2016. Deminor y prendra la ...

Lire la suite