search icon Hamburger icon Times icon Caret Down icon Quote Left icon Facebook icon Linkedin icon Linkedin icon box twitter icon Google plus icon Youtube icon Angle Left Icon Angle Right Icon Download Icon Hubspot Icon Align Justify Icon Angle Down Icon home Icon check Icon check Icon

Arco: Deminor fait le point sur l’état d’avancement de la liquidation fr

SHARE

A la veille de l’assemblée générale d’Arcopar, Deminor souhaite faire le point sur l’état d’avancement de la liquidation du Groupe Arco.  Deminor arrive à la conclusion que les principaux bénéficiaires sont Belfius et l’Etat belge.  Les coopérateurs ne reverront pas leur capital à l’issue de la procédure de liquidation.

Plus d’EUR 472 millions d’actifs ont été réalisés depuis la mise en liquidation.  Ces sommes ont servi principalement au remboursement de dettes bancaires garanties (EUR 359 millions), en particulier à Belfius (+- EUR 300 millions).  Ceci est paradoxal dans la mesure où Belfius (Dexia Banque Belgique à l’époque) a prêté des sommes importantes au Groupe Arco afin que ce dernier puisse souscrire à l’augmentation de capital de Dexia en pleine crise financière; en sus d’être une opération à risque vu le contexte des marchés à l’époque, se faisant Arco a renforcé sa concentration d’actifs dans le groupe Dexia et a réduit à néant son peu de diversification.  Belfius (Bacob ou Dexia Banque Belgique à l’époque) a par ailleurs largement distribué les parts Arco dans le public, sans avoir mentionné les risques liés à un investissement dans le Groupe Arco.

Arcofin et Arcopar en liquidation ont inscrit à leurs bilans une dette à l’égard de l’Etat belge d’EUR 220 millions suite à la garantie accordée par le gouvernement et considérée par les autorités européennes comme étant un avantage perçu illégalement devant être remboursé par Arco.  Notons que la garantie en question n’a finalement pas été accordée et que bon nombre de coopérateurs ont conservé leurs investissements Arco pendant la crise financière sur base de cet engagement du gouvernement fédéral.  L’Etat belge doit prendre ses responsabilités à cet égard envers les coopérateurs.

Plus de 1.750 coopérateurs représentés par Deminor ont introduit une action judiciaire contre Belfius, le Groupe Arco et Madame Francine Swiggers.  Depuis le début du dossier, Deminor plaide pour un accord à l’amiable et cela dans l’intérêt de tous les intervenants (les coopérateurs, Arco, ses anciens dirigeants et liquidateurs, Belfius, l’ACW et l’Etat belge).

 

Personne de contact :

Edouard Fremault

edouard.fremault@deminor.com

02 674 71 33

***

 

Deminor

Écrit le 24 juin 2015 par

Deminor

Lectures complémentaires

Newsletter

Dossier Arco – mise à jour de Deminor au sujet de la procédure de liquidation du Groupe Arco

Dossier Arco – mise à jour de Deminor au sujet de la procédure de liquidation du Groupe Arco

Suite à l’assemblée générale d’Arcopar SCRL du 30 juin 2016, Deminor souhaite faire le point sur l’état d’avancement de la procédure de liquidation ...

Lire la suite